Le sirop d'érable

Le sirop d’érable provient de l’ébullition de l’eau d’érable s’écoulant des érables a sucre au cours du printemps.  Pour faire un bon sirop d’érable, il faut une bonne qualité d’eau d’érable que l’on boue jusqu’à ce qu’elle atteigne environ 104°C.

Dépendant du sol de l’érablière, de la qualité de l’eau d’érable et du mode de chauffage utilise pour l’ébullition, le sirop d’érable développera des arômes uniques et particuliers ainsi qu’une couleur précise. 

«Nous avons découverts que plusieurs éléments 
(du sirop d'érable) 
possèdent des propriétés anti-oxydantes 
et anti-inflammatoires que l'on a déjà vus agir contre le cancer, 
des diabètes et des maladies bactériologiques» 

- Navindra Seeram, professeur à l'Université du Rhode Island




Tous les sirops d'érable ne sont pas identiques.  Ils varient en couleurs, en textures et en arômes.  Il existe aussi une panoplie de produits du sirop d'érables: Sirops de classe A, B ou C, tires d'érable, bonbons d'érable, sucres dur d'érable, sucres mou d'érable, fondants d'érable, sucres granulés d'érable, etc.  Il s'agit d'un édulcorant excellant pour les crêpes, pains dorés et céréales.  Que dire aussi du "Beurre des Dieux" communément appelé beurre d'érable, constitué à 100% de véritable sirop d'érable minutieusement transformé, que l'on étend sur les rôties du matin pour l'extase de nos papilles. 


Pour en savoir plus sur les différents types de sirop d'érable ainsi que sa fabrication artisanale, voici quelques vidéos intéressantes.  La première est une émission au sujet du sirop d'érable de l'émission l'Épicerie. 




La seconde est un court vidéo youtube d'une fabrication artisanale de sirop d'érable sur l’île d’Orléans.